Cette année, j'ai eu la chance de participer au stage "Dans les yeux du Loup" organisé par le Parc Animalier de Sainte-Croix à Rhodes (http://parcsaintecroix.com/fr/  - un parc à visiter absolument !) avec pour intervenant M. Jean-Marc Landry.

Bien installés au coin du feu dans la cabane du trappeur, avec une vue dégagée sur la meute des loups blancs, nous avons abordés deux grands points : le loup au niveau biologique et comportemental, puis la question de la cohabitation du loup et du pastoralisme qui a monopolisé une bonne partie de notre journée. Un point très intéressant, vidéos à l'appui d'attaques de loups sur des troupeaux malgré la présence de chiens de protection. Vidéos
parfois stupéfiantes, commentées et expliquées par M. Landry qui, même si admirateur du loup, a un point de vue très lucide sur cette question et s'emploie à trouver des solutions pour les éleveurs et les bergers tout en préservant le prédateur :

aP1000699

La Cabane du Trappeur, magnifiquement aménagée

zP1000694

Vue depuis la cabane


Nous avons tout d'abord fait un point d'éthologie, qui consiste à décrire un comportement pour pouvoir l'interpréter. Après quoi nous sommes allés observer la meute de loups noirs, avec sa jeune star Gimli :

P1000640

Les loups noirs viennent à notre rencontre

 

P1000646

 

P1000659

 

P1000682

 

P1000691

Gimli


Le loup est un animal opportuniste qui suit trois grandes stratégies dédiées à sa survie :
- se reproduire
- se nourrir
- éviter le hasard (exemple : contrôler le territoire)

Chez les loups, le louveteau nait au printemps (période d'abondance en terme de nourriture) et acquiert 80% de sa taille adulte dans la première année de sa vie. A 6 mois, il consomme déjà autant qu'un loup adulte !

En général jusqu'au premier hiver, le louveteau dispose de beaucoup de "droits" envers les autres loups plus âgés de la meute, qu'on pourrait qualifier comme de l'insolence (ça, c'est mon interprétation) comme se permettre des gestes dits de "domination" (poser la tête ou la patte sur le dos d'un adulte, piquer de la nourriture sous son nez, etc.).

La notion de "domination" signifie avoir en priorité accès à une ressource, c'est-à-dire reproduction, nourriture, etc. Quand la ressource est abondante, il n'y a aucun conflit dans la meute, ce qui n'est pas le cas lorsque les ressources sont plus difficilement accessibles.

On parle de meute lorsqu'on observe les mêmes individus ensemble sur du long terme ; ils ont des valeurs communes et transmettent leur expérience.

La meute est un système dynamique qui compte minimum 3 loups mixtes femelles et mâles. Elle consiste à créer des loups pour la dispersion et l'acquisition de nouveaux territoires. C'est pourquoi les jeunes loups finissent par quitter la meute. C'est aussi pourquoi l'on note le retour du loup en France, qui remonte d'Italie pour reconquérir les territoires d'où il a été exterminé.

Le système de meute permet de chasser de grandes proies tout en économisant son énergie, d'où la détention d'un territoire (marquages) et l'obligation de respecter des règles sociales, et donc de communiquer (hurlements, grognements, hérissements des poils, etc. bien plus impressionnants et marqués que chez le chien).

Dans la nature, la meute se compose comme suit :
Couple de parents (représente l'autorité) -> les jeunes (jusqu'à maximum 4 ans) -> les louveteaux.

C'est le mâle dominant (donc le père) qui gère l'équilibre de la meute et n'exerce pas de pression. Il existe une notion de respect parental, et on note même des comportements de réconciliation.

Dans les zoos et les parcs, la meute se compose comme suit :
Couple alpha dont la position dominante est remise en jeu à toutes les périodes de reproduction -> mâle bêta -> jeunes -> louveteaux -> et le tristement loup oméga, souffre-douleur du reste de la meute, le loup qui du fait de la détention ne peut pas quitter la meute.

(.... ce qui corrobore que les études menées sur des loups en captivité pour nous donner des bases d'éducation pour le chien sont erronées.)

Le loup (ou son ancêtre commun avec le chien) aurait été domestiqué il y a environ 20 000 ans, ce serait d'ailleurs le premier animal à avoir été domestiqué par l'Homme. Une photo nous a été présentée du crâne d'un loup sauvage de  45 kg et d'un chien de 43 kg ... le crâne du loup est quasiment deux fois plus grand que celui du chien, qui une fois domestiqué n'a plus eu à se préoccuper des questions de survie.

Physiquement comme comportementalement, loups et chiens sont aujourd'hui différents, même s'il subsiste quelques vagues ressemblances.

Comme précisé plus haut, le loup est un animal opportuniste : il préfère chasser les proies faibles (jeunes, vieux) ou malades plutôt que des animaux vigoureux.

Dans la nature, lorsqu'un animal est attrapé par le(s) loup(s), le reste de la harde/ troupeau s'enfuit, ce qui met fin à l'excitation de la chasse. Le gibier est alors consommé.

Lorsque ce sont des ovins qui sont attaqués, il peut arriver un phénomène de "surplus killing", c'est-à-dire que le troupeau au lieu de s'enfuir et de se disperser comme le feraient des animaux sauvages, reste en mouvement à proximité du lieu de l'attaque. Du fait de l'excitation, d'autres ovins peuvent alors être tués par le loup, et on constate alors qu'il reste des carcasses qui ne sont même pas consommées.

Le problème que créé le retour du loup en France est que le pastoralisme s'est depuis longtemps accomodé de son absence : de grands troupeaux laissés en pâturages sans bergers, ni protection.

La protection des troupeaux doit entièrement être repensée pour éviter les attaques, avec des enclos et des chiens ;  c'est là que notre orateur du jour intervient auprès des éleveurs et des bergers avec des caméras pour enregistrer et comprendre le mode d'attaque des loups, afin de protéger et de faire cohabiter tout ce monde plus sereinement.

Nous avons fini la journée dans la pénombre en visitant les loups gris, puis les blancs et les lynx :

P1000732

 

P1000742

 

P1000746


En bref une journée très instructive, au plus proche de ces animaux fascinants et énigmatiques. Nous avons tous eu du mal à décoller du parc ... :o)

Encore merci à M. Landry, on attend de vos nouvelles pour une nouvelle journée de formation !

Petit clin d'oeil :

10402995_10205696547764120_4340427883118954509_n